8. LUMINAIRES

8.1 UTILISATION CONFORME AUX PRESCRIPTIONS

Les luminaires Regiolux doivent être obligatoirement équipés des sources lumineuses mentionnées sur la plaque signalétique et le certificat. L'utilisation d'autres lampes ainsi que d'adaptateurs T5 ou de tubes LED n'est pas conforme aux prescriptions, peut perturber le fonctionnement et entraîner des risques. Nous signalons ces dangers de manière explicite, conformément à l'obligation légale de suivi du produit qui nous est imposée aux termes de l'article 6 paragraphe 4 de la loi allemande sur la sécurité des appareils et des produits (Produktsicherheitsgesetz). Dans de tels cas, la responsabilité incombe exclusivement à l'exploitant de l'installation.

8.2 CONDITIONS D’EXPLOITATION PARTICULIÈRES

Les luminaires sont exposés à de multiples influences extérieures. Cela peut rendre leurs conditions d’exploitation plus difficiles et avoir des conséquences sur leur longévité et sur celle des lampes, par exemple. Le cas échéant, de telles influences peuvent entraîner des restrictions, voire une perte de la garantie. Demander conseil au fabricant au sujet des effets que ces conditions d’exploitation particulières ont sur les luminaires. Voici un bref aperçu avec quelques exemples choisis.

8.2.1 Alimentation secteur

Les luminaires Regiolux sont conçus pour un courant alternatif sinusoïdal de 230 V et 50 Hz (voir partie 8.6.). Dans les autres cas (p. ex. à l'étranger), les ballasts doivent être adaptés aux valeurs effectives de la tension d'alimentation. Il convient donc de respecter la conception du réseau existant et ses valeurs/tolérances et de tenir compte aussi des parasites dans le réseau. Les surtensions peuvent notamment, dans les cas extrêmes, entraîner la destruction de composants. Éliminer les sources d'interférence, en consultant l'entreprise de production et de distribution d'énergie si nécessaire.

8.2.2 Compatibilité électromagnétique

La compatibilité électromagnétique (CEM) comprend aussi bien la résistance des luminaires aux interférences externes que l'émission d'interférences sur des systèmes extérieurs à l'éclairage. Diverses normes définissent des valeurs limites dans ce domaine. Même si ces valeurs limites sont respectées, des conditions d’exploitation défavorables peuvent entraîner l'apparition de perturbations isolées (p. ex. pour la transmission radio). Il convient alors de vérifier la résistance des appareils électriques aux interférences. Éloigner les luminaires des appareils électriques ou modifier la bande de fréquences de transmission de signaux sont des mesures aptes à supprimer ces perturbations.

8.2.3 Température ambiante

Les luminaires Regiolux sont conçus pour une température ambiante de 25 °C (voir partie 8.6.). Si la température ambiante d'application est très différente de cette valeur (p. ex. chambres froides, ateliers avec chaleur industrielle), prière de nous contacter pour savoir dans quelle mesure les luminaires choisis peuvent être utilisés dans les conditions de température concernées. Le fonctionnement dans un environnement à températures élevées peut notamment entraîner des défaillances, par exemple du ballast électronique (voir partie 7.1.2.). Des luminaires spéciaux peuvent être requis.

8.2.4 Facteurs chimiques

Les atmosphères chargées en substances chimiques particulières peuvent avoir des conséquences multiples sur les lampes, les luminaires et les installations d'éclairage.

8.2.4.1 Résistances des matières synthétiques

Le tableau des résistances donne un aperçu de la résistance chimique des principales matières synthétiques utilisées dans la fabrication des luminaires. Les indications de résistance chimique sont données pour une température ambiante d'environ 22 °C.
Il est conseillé de nettoyer la vasque/le boîtier en utilisant le produit adéquat fortement dilué. L'utilisation de produits chimiques. Les détergents peuvent être utilisés dans une mesure limitée.

8.2.4.2 Résistances des éléments électroniques et des LED

Les produits chimiques peuvent aussi avoir une influence sur les éléments électroniques, les platines et les LED. Une concentration élevée d'ammoniac dans l'air ambiant peut, par exemple, endommager les composantes électroniques et les platines des luminaires. Les LED peuvent elles aussi être sensibles aux influences chimiques. On considère comme critiques les atmosphères contenant une proportion élevée de composés sulfurés ou de chlorures, qui peuvent entraîner des turbidités, des altérations de couleur et réduire la longévité.

8.2.5 Plafonniers encastrables

Le montage de nos luminaires suppose que la structure du plafond concerné puisse supporter leur poids et y soit adaptée.

8.2.6 Bruits

Attention : les ondes sonores peuvent faire entrer les luminaires en résonance. D'autre part, des bruits peuvent provenir des lampes et ballasts des luminaires ainsi que des dilatations thermiques atteignant l'hystérèse. Si les luminaires sont destinés à des zones très sensibles au bruit (studios d'enregistrement, salles de répétition, etc.), veuillez nous contacter auparavant à ce sujet.

8.3 OPTIQUES DE LUMINAIRES ET LEUR UTILISATION

8.3.1 Induividual.Lens.Optic

Dans le couple LED-lentille à faisceau très étroit, la surface active de la lentille couvre uniquement les points lumineux des LED et non pas toute la platine. Les lentilles à faisceau très étroit en PMMA (verre acrylique) ont une structure spéciale calculée en termes d'éclairagisme, la lumière étant dirigée, découplée et répartie de façon ciblée. Les lentilles à faisceau très étroit guident le flux de manière particulièrement efficace, permettant un rendement élevé et un anti-éblouissement complet optimisé. La répartition de la lumière peut être large, à rayonnement vers le bas et intense vers le bas (éclairage d'allées d'entrepôts à hauts rayonnages), entre autres. Une courbe de répartition de lumière doublement asymétrique est également possible. Cette dernière s'utilise de préférence dans les espaces de vente tels que discounters ou magasins spécialisés et permet, grâce au niveau d'éclairage vertical, d'éclairer de manière ciblée les produits situés des deux côtés des allées. Les luminaires à rayonnement symétrique équipés de lentilles à faisceau très étroit s'utilisent dans l'industrie, notamment dans les ateliers de production et les entrepôts. Le luminaire laisse voir la LED comme point lumineux.

8.3.2 Linear.Lens.Profil

Cette forme de lentille en PMMA (verre acrylique) s'utilise en priorité pour l'éclairagisme de modules à LED linéaires. Les lentilles linéaires ont une structure spéciale calculée en termes d'éclairagisme, la lumière étant dirigée, découplée et répartie de façon ciblée. Les lentilles linéaires assurent un guidage de flux particulièrement efficace, à rendement élevé. La répartition de la lumière peut être large, à rayonnement vers le bas et intense vers le bas (éclairage d'allées d'entrepôts à hauts rayonnages), entre autres. Une courbe de répartition de lumière doublement asymétrique est également possible. Cette dernière s'utilise de préférence dans les espaces de vente tels que discounters ou magasins spécialisés et permet, grâce au niveau d'éclairage vertical, d'éclairer de manière ciblée les produits situés des deux côtés des allées. Les luminaires à rayonnement symétrique équipés de lentilles linéaires s'utilisent dans l'industrie, notamment dans les ateliers de production et les entrepôts. Sur le luminaire, la lentille linéaire apparaît comme une ligne lumineuse.

8.3.3 Lentille de Fresnel

Cette lentille se caractérise par une structure spéciale à rainures étagées. Construite comme une lentille linéaire, la forme se réduit à un diffuseur en PMMA (verre acrylique) calculé en termes d'éclairagisme et s'utilise entre autres dans les luminaires à LED. La lumière est focalisée et sort suivant différents angles de réfraction ciblés, des répartitions asymétriques étant également possibles. Cela s'utilise pour des bandeaux d'éclairage dans les luminaires pour meubles, par exemple, ou pour éclairer des surfaces verticales.

8.3.4 Diffuseur à microprismes

Ce diffuseur synthétique de qualité supérieure en PMMA (verre acrylique) possède des prismes pyramidaux calculés en termes d'éclairagisme. Une répartition homogène de la lumière ainsi qu'un très bon anti-éblouissement caractérisent ce diffuseur, qui convient également à l'éclairage de postes de travail sur écran à valeur limite de luminance <3000 cd/m2. En association avec les LED, chaque point lumineux LED reste visible et le luminaire allumé est perçu comme un luminaire à LED.

8.3.5 Diffuseurs

Les diffuseurs peuvent être plats ou en forme de vasque. Les matériaux utilisés sont le PMMA (verre acrylique) ou le polycarbonate, le verre de sécurité trempé pouvant être aussi employé dans les environnements industriels difficiles. Les optiques disponibles sont de type clair, clair à structure prismatique, dépoli (satiné) et opalin. En termes d'éclairagisme, les diffuseurs diffèrent par leur facteur de transmission et donc aussi par leur rendement. Les luminaires en version dépolie et opaline séduisent particulièrement par leur aspect serein et homogène. Les plafonniers encastrables carrés, par exemple, peuvent ainsi prendre l'aspect d'un lanterneau. Les diffuseurs anguleux (vasques) disposent d'éléments latéraux lumineux grâce auxquels ils génèrent une composante lumineuse indirecte qui éclaire discrètement le plafond. Exemples d'applications : locaux administratifs sans écrans, salles de cours, espaces de vente et industrie.

8.3.6 Paralumes

Les paralumes de luminaires se composent d'éléments latéraux et de lamelles transversales métalliques. Selon la forme, les éléments latéraux influent sur la répartition de la lumière et assurent l'anti-éblouissement transversal, tandis que les lamelles servent en premier lieu à l'anti-éblouissement longitudinal. Les paralumes de qualité supérieure sont composés d'éléments en aluminium de forme parabolique, la surface étant anodisée haute brillance ou satinée matte. Des formes spéciales telles que le microparalume à lamelles basse section permettent de construire des luminaires très plats et sont de plus équipées d'un revêtement argenté à réflexion accrue. Les rendements élevés ainsi possibles associés à une limitation exacte de l'éblouissement offrent un extrême confort visuel, par exemple pour les postes de travail sur écran. Les luminances au-dessus de l'angle de rayonnement limite de 65° sont alors réduites à <1000 cd/m2. Cela évite les reflets gênants sur les écrans. Autres domaines d'application : locaux à caractère représentatif tels que salles de conférences, de réunions et de réceptions. Les paralumes miroirs peuvent également – en cas d'agencement asymétrique des sources lumineuses – diffuser une lumière asymétrique et éclairer des surfaces verticales telles que tableaux muraux ou aires de présentation.
Les paralumes simples à surface blanche s'utilisent dans les locaux où les exigences d'éclairagisme sont moins sévères, tels que les couloirs et les aires d'attente.

8.4 MAINTENANCE

Le nettoyage régulier des luminaires prévu par la norme afin de garantir leurs rendements est également judicieux. Souvent, les éclairagismes sont des surfaces optiques de qualité supérieure qu'il convient donc de manipuler avec la plus grande prudence. Éviter les sollicitations mécaniques (essuyer, frotter, etc.) ainsi que l'utilisation de produits nettoyants inadaptés, car cela peut altérer voire détruire les propriétés d'éclairagisme de la surface (voir partie 8.1.7.). Les restes de liquides de nettoyage utilisés peuvent également laisser des auréoles, des traînées, etc. qui influencent alors négativement le guidage de flux. N'hésitez pas à nous demander des informations détaillées sur le nettoyage approprié des luminaires.

8.5 LUMINAIRES SPÉCIAUX ET MODIFICATIONS

Des modèles spéciaux modifiés sur le plan électrotechnique et/ou mécanique ainsi que des peintures spéciales selon les couleurs RAL sont disponibles après vérification de la faisabilité et moyennant un supplément. Les luminaires spéciaux Regiolux sont soumis aux mêmes examens que les luminaires standard.

8.6 HOMOLOGATION, CLASSE D’ISOLATION ET TYPE DE PROTECTION

Tous les luminaires Regiolux sont construits selon les règles reconnues de la technique et entièrement contrôlés sur le plan électrotechnique. Les luminaires sont conçus en série pour 230 V, 50 Hz et une température ambiante de 25° C. Ils sont conformes aux normes et directives européennes, y compris les dispositions ENEC relatives à la sécurité des appareils, à la compatibilité électromagnétique et à l'efficacité énergétique.

Regiolux News – always up-to-date