8. LUMINAIRES

8.1 UTILISATION CONFORME AUX PRESCRIPTIONS

Les luminaires Regiolux doivent être obligatoirement équipés des sources lumineuses mentionnées sur la plaque signalétique et le certificat. L'utilisation d'autres lampes ainsi que d'adaptateurs T5 ou de tubes LED n'est pas conforme aux prescriptions, peut perturber le fonctionnement et entraîner des risques. Nous signalons ces dangers de manière explicite, conformément à l'obligation légale de suivi du produit qui nous est imposée aux termes de l'article 6 paragraphe 4 de la loi allemande sur la sécurité des appareils et des produits (Produktsicherheitsgesetz). Dans de tels cas, la responsabilité incombe exclusivement à l'exploitant de l'installation.

8.2 CONDITIONS D’EXPLOITATION PARTICULIÈRES

Les luminaires sont exposés à de multiples influences extérieures. Cela peut rendre leurs conditions d’exploitation plus difficiles et avoir des conséquences sur leur longévité et sur celle des lampes, par exemple. Le cas échéant, de telles influences peuvent entraîner des restrictions, voire une perte de la garantie. Demander conseil au fabricant au sujet des effets que ces conditions d’exploitation particulières ont sur les luminaires. Voici un bref aperçu avec quelques exemples choisis.

8.2.1 Alimentation secteur

Les luminaires Regiolux sont conçus pour un courant alternatif sinusoïdal de 230 V et 50 Hz (voir partie 8.6.). Dans les autres cas (p. ex. à l'étranger), les ballasts doivent être adaptés aux valeurs effectives de la tension d'alimentation. Il convient donc de respecter la conception du réseau existant et ses valeurs/tolérances et de tenir compte aussi des parasites dans le réseau. Les surtensions peuvent notamment, dans les cas extrêmes, entraîner la destruction de composants. Éliminer les sources d'interférence, en consultant l'entreprise de production et de distribution d'énergie si nécessaire.

8.2.2 Compatibilité électromagnétique

La compatibilité électromagnétique (CEM) comprend aussi bien la résistance des luminaires aux interférences externes que l'émission d'interférences sur des systèmes extérieurs à l'éclairage. Diverses normes définissent des valeurs limites dans ce domaine. Même si ces valeurs limites sont respectées, des conditions d’exploitation défavorables peuvent entraîner l'apparition de perturbations isolées (p. ex. pour la transmission radio). Il convient alors de vérifier la résistance des appareils électriques aux interférences. Éloigner les luminaires des appareils électriques ou modifier la bande de fréquences de transmission de signaux sont des mesures aptes à supprimer ces perturbations.

8.2.3 Température ambiante

Les luminaires Regiolux sont conçus pour une température ambiante de 25 °C (voir partie 8.6.). Si la température ambiante d'application est très différente de cette valeur (p. ex. chambres froides, ateliers avec chaleur industrielle), prière de nous contacter pour savoir dans quelle mesure les luminaires choisis peuvent être utilisés dans les conditions de température concernées. Le fonctionnement dans un environnement à températures élevées peut notamment entraîner des défaillances, par exemple du ballast électronique (voir partie 7.1.2.). Des luminaires spéciaux peuvent être requis.

8.2.4 Facteurs chimiques

Les atmosphères chargées en substances chimiques particulières peuvent avoir des conséquences multiples sur les lampes, les luminaires et les installations d'éclairage.

8.2.4.1 Résistances des matières synthétiques

Le tableau des résistances donne un aperçu de la résistance chimique des principales matières synthétiques utilisées dans la fabrication des luminaires. Les indications de résistance chimique sont données pour une température ambiante d'environ 22 °C.
Il est conseillé de nettoyer la vasque/le boîtier en utilisant le produit adéquat fortement dilué. L'utilisation de produits chimiques. Les détergents peuvent être utilisés dans une mesure limitée.

8.2.4.2 Résistances des éléments électroniques et des LED

Les produits chimiques peuvent aussi avoir une influence sur les éléments électroniques, les platines et les LED. Une concentration élevée d'ammoniac dans l'air ambiant peut, par exemple, endommager les composantes électroniques et les platines des luminaires. Les LED peuvent elles aussi être sensibles aux influences chimiques. On considère comme critiques les atmosphères contenant une proportion élevée de composés sulfurés ou de chlorures, qui peuvent entraîner des turbidités, des altérations de couleur et réduire la longévité.

Produits nettoyants PMMA PC
Ajax résistant résistant
Colle universelle résistant dans certaines limites
Dor résistant résistant
Fewa résistant résistant
Laque résistant résistant
Vernis à ongles/dissolvant non résistant non résistant
Perchloréthylène non résistant non résistant
Persil résistant dans certaines limites
Plexiklar résistant résistant
Pril résistant résistant
Sidolin non résistant résistant
Huile de silicone résistant résistant
Produit vaisselle dans certaines limites résistant
Tri non résistant non résistant

 

Produit chimique Polyester Verre
acrylique
Polycarbonate
Acétone non résistant non résistant non résistant
Hydrocarbures aliphatiques dans certaines limites dans certaines limites résistant
Alcool jusqu'à 30 % résistant résistant résistant
Alcool concentré dans certaines limites non résistant non résistant
Ammoniac 25 % non résistant résistant non résistant
Acide pour accumulateurs résistant résistant résistant
Aniline non résistant non résistant non résistant
Hydrocarbures aromatiques dans certaines limites non résistant non résistant
Éther dans certaines limites non résistant non résistant
Acétate d'éthyle (ester) non résistant non résistant non résistant
White-spirit (éther de pétrole) résistant résistant résistant
Benzène non résistant non résistant non résistant
Bière résistant résistant résistant
Sang résistant résistant résistant
Acide bromique non résistant non résistant non résistant
Chloroforme non résistant non résistant non résistant
Chlorophénol non résistant non résistant non résistant
Gazole, pétrole brut résistant résistant dans certaines limites
Dioxane résistant non résistant non résistant
Acide acétique jusqu'à 5 % résistant dans certaines limites résistant
Acide acétique jusqu'à 30 % résistant non résistant dans certaines limites
Glycérine résistant résistant dans certaines limites
Glycol résistant résistant résistant
Glysantin résistant résistant résistant
Dioxyde de carbone résistant résistant résistant
Monoxyde de carbone résistant résistant résistant
Lait de chaux résistant résistant dans certaines limites
Solution saline résistant résistant résistant
Cétones non résistant non résistant non résistant
Lysol non résistant non résistant non résistant
Eau de mer résistant résistant résistant
Chlorure de méthylène non résistant non résistant non résistant
Méthanol non résistant non résistant non résistant
Sels métalliques et leurs solutions aqueuses résistant résistant résistant
Soude caustique 2 % dans certaines limites résistant non résistant
Soude caustique 10 % non résistant résistant non résistant
Éther de pétrole résistant résistant dans certaines limites
Pyridine non résistant non résistant non résistant
Phénol non résistant non résistant non résistant
Acide nitrique jusqu'à 10 % résistant résistant résistant
Acide nitrique 10 à 20 % dans certaines limites dans certaines limites dans certaines limites
Acide nitrique à partir de 20 % non résistant non résistant non résistant
Acide chlorhydrique jusqu'à 20 % résistant résistant résistant
Acide chlorhydrique à partir de 20 % résistant résistant dans certaines limites
Acide sulfurique jusqu'à 50 % résistant résistant résistant
Acide sulfurique jusqu'à 70 % résistant dans certaines limites dans certaines limites
Acide sulfurique à partir de 70 % non résistant non résistant non résistant
Acide sulfureux jusqu'à 5 % dans certaines limites dans certaines limites non résistant
Acide sulfhydrique résistant résistant résistant
Lessive de savon résistant résistant résistant
Soude résistant résistant résistant
Lessive synth. résistant résistant dans certaines limites
Huile de térébenthine résistant dans certaines limites dans certaines limites
Tétrachlorure de carbone résistant non résistant non résistant
Eau jusqu'à 60 °C résistant résistant résistant
Peroxyde d'hydrogène jusqu'à 40 % non résistant non résistant dans certaines limites
Peroxyde d'hydrogène au-delà de 40 % non résistant dans certaines limites dans certaines limites
Xylène    non résistant non résistant non résistant

 

8.2.5 Plafonniers encastrables

Le montage de nos luminaires suppose que la structure du plafond concerné puisse supporter leur poids et y soit adaptée.

8.2.6 Bruits

Attention : les ondes sonores peuvent faire entrer les luminaires en résonance. D'autre part, des bruits peuvent provenir des lampes et ballasts des luminaires ainsi que des dilatations thermiques atteignant l'hystérèse. Si les luminaires sont destinés à des zones très sensibles au bruit (studios d'enregistrement, salles de répétition, etc.), veuillez nous contacter auparavant à ce sujet.

8.3 OPTIQUES DE LUMINAIRES ET LEUR UTILISATION

8.3.1 Central.Line.Optic

Central.Line.Optic est une lentille à double LED qui agit par réflexion totale ("total internal reflection") - principe TIR - et permet donc des rendements extrêmement élevés. L'efficacité lumineuse de pointe des luminaires peut atteindre 195 lm/W. La forme exacte de la lentille, coordonnée à l'application, permet d'obtenir les meilleurs résultats en termes d'anti-éblouissement, comme le montre la valeur UGR. Les LED sont alignées de manière très serrée, de sorte que les points forment une ligne et contribuent à l'aspect esthétique. La répartition uniforme de la lumière qui en résulte et l'éclairage latéral des bords réduisent le contraste clair-foncé pour l'observateur et intensifient l'effet positif. Cet éclairagisme est proposé en version à rayonnement large (angle de rayonnement 95° à rotation symétrique), vers le bas/large (C0 80° C90 75°) et vers le bas (C0 25° C90 100°). Cet éclairagisme en verre acrylique de qualité supérieure offre également d'autres avantages : fixation sans vis, surface facile à nettoyer et joint transparent IP54 pour applications jusqu'à IP54. Les applications de Central.Line.Optic sont multiples dans l'industrie, la logistique, la vente, l'éducation et les bureaux.

8.3.2 Induividual.Lens.Optic

Dans le couple LED-lentille à faisceau très étroit, la surface active de la lentille couvre uniquement les points lumineux des LED et non pas toute la platine. Les lentilles à faisceau très étroit en PMMA (verre acrylique) ont une structure spéciale calculée en termes d'éclairagisme, la lumière étant dirigée, découplée et répartie de façon ciblée. Les lentilles à faisceau très étroit guident le flux de manière particulièrement efficace, permettant un rendement élevé et un anti-éblouissement complet optimisé. La répartition de la lumière peut être large, à rayonnement vers le bas et intense vers le bas (éclairage d'allées d'entrepôts à hauts rayonnages), entre autres. Une courbe de répartition de lumière doublement asymétrique est également possible. Cette dernière s'utilise de préférence dans les espaces de vente tels que discounters ou magasins spécialisés et permet, grâce au niveau d'éclairage vertical, d'éclairer de manière ciblée les produits situés des deux côtés des allées. Les luminaires à rayonnement symétrique équipés de lentilles à faisceau très étroit s'utilisent dans l'industrie, notamment dans les ateliers de production et les entrepôts. Le luminaire laisse voir la LED comme point lumineux.

8.3.3 Linear.Lens.Profil

Cette forme de lentille en PMMA (verre acrylique) s'utilise en priorité pour l'éclairagisme de modules à LED linéaires. Les lentilles linéaires ont une structure spéciale calculée en termes d'éclairagisme, la lumière étant dirigée, découplée et répartie de façon ciblée. Les lentilles linéaires assurent un guidage de flux particulièrement efficace, à rendement élevé. La répartition de la lumière peut être large, à rayonnement vers le bas et intense vers le bas (éclairage d'allées d'entrepôts à hauts rayonnages), entre autres. Une courbe de répartition de lumière doublement asymétrique est également possible. Cette dernière s'utilise de préférence dans les espaces de vente tels que discounters ou magasins spécialisés et permet, grâce au niveau d'éclairage vertical, d'éclairer de manière ciblée les produits situés des deux côtés des allées. Les luminaires à rayonnement symétrique équipés de lentilles linéaires s'utilisent dans l'industrie, notamment dans les ateliers de production et les entrepôts. Sur le luminaire, la lentille linéaire apparaît comme une ligne lumineuse.

8.3.4 Lentille de Fresnel

Cette lentille se caractérise par une structure spéciale à rainures étagées. Construite comme une lentille linéaire, la forme se réduit à un diffuseur en PMMA (verre acrylique) calculé en termes d'éclairagisme et s'utilise entre autres dans les luminaires à LED. La lumière est focalisée et sort suivant différents angles de réfraction ciblés, des répartitions asymétriques étant également possibles. Cela s'utilise pour des bandeaux d'éclairage dans les luminaires pour meubles, par exemple, ou pour éclairer des surfaces verticales.

8.3.5 Éclairagisme multicouche

Ce guidage de flux repose sur l'association intelligente de différentes couches de film dont les caractéristiques spécifiques génèrent le flux global souhaité. L'objectif est d'éviter des luminances ponctuelles indésirables par une dispersion ciblée, dans une à deux couches, afin d'obtenir une lumière homogène agréable à l'œil. S'y ajoute une couche spécialement mise au point qui guide la lumière et assure un anti-éblouissement correspondant. La technologie multicouche permet d'obtenir des anti-éblouissements excellents à UGR ≤19 et des luminances < 3000 cd/m², les ouvertures de diffusion étant relativement petites.

8.3.6 Diffuseur à microprismes pour l'alimentation des bords

Dans le principe d'alimentation par les arêtes, les puces à LED d'un luminaire ne sont pas orientées vers la surface de diffusion comme à l'accoutumée, mais couplent d'abord leur lumière latéralement dans un éclairagisme multicouche. Une plaque de guidage réfléchit la lumière, qui est ensuite redirigée vers le haut et vers le bas de manière ciblée. Si la composante lumineuse indirecte doit être inexistante ou seulement réduite, des zones réfléchissantes sont ajoutées sur la face supérieure de la plaque. La partie du bas de la technique multicouche se termine par un diffuseur microprismatique hautement efficace, muni de prismes pyramidaux de taille calculée. On obtient ainsi un éclairage adapté aux écrans, présentant une réduction de luminance < 3000 cd/m². Cette technologie rend les points LED invisibles pour l'observateur.

8.3.7 Diffuseur à microprismes pour la technologie d'éclairage à contre-jour

Ce diffuseur synthétique de qualité supérieure en PMMA (verre acrylique) possède des prismes pyramidaux calculés en termes d'éclairagisme. Une répartition homogène de la lumière ainsi qu'un très bon anti-éblouissement caractérisent ce diffuseur, qui convient également à l'éclairage de postes de travail sur écran à valeur limite de luminance < 3000 cd/m22. En association avec les LED, chaque point lumineux LED reste visible et le luminaire allumé est perçu comme un luminaire à LED. Le modèle planara utilise p. ex. un diffuseur microprismatique qui, en plus des prismes, possède des particules de diffusion vers l'avant. On obtient ainsi un bon anti-éblouissement complété par une apparence homogène sous des angles visuels normaux.

8.3.8 Diffuseurs Diffuseurs à prismes longitudinaux

L'intégration d'une structure prismatique aux diffuseurs dépolis permet de modifier les caractéristiques de rayonnement d'une répartition normale diffuse classique. La coordination entre l'éclairagisme et le degré de coloration du matériau du diffuseur joue ici un rôle décisif. Des nanoparticules de diffusion vers l'avant incorporées au matériau du diffuseur renforcent l'effet d'éclairagisme sans avoir d'impact négatif sur l'esthétique. Ces particules et leurs propriétés d'éclairagisme confèrent aux luminaires à diffuseur des efficacités système excellentes qui peuvent atteindre 176 lm/W, sans que l'uniformité de l'éclairage n'ait à en souffrir. La surface extérieure de la vasque-diffuseur est lisse, donc facile à nettoyer. Les diffuseurs à rayonnement vers le bas/large sont parfaits pour les entrepôts bas de plafond dans lesquels les rayonnages occupent toute la hauteur. Les zones supérieures des rayonnages sont aussi suffisamment éclairées par la composante lumineuse indirecte des diffuseurs latéraux.

8.3.9 Diffuseurs

Les diffuseurs peuvent être plats ou en forme de vasque. Les matériaux utilisés sont le PMMA (verre acrylique) ou le polycarbonate, le verre de sécurité trempé pouvant être aussi employé dans les environnements industriels difficiles. Les optiques disponibles sont de type clair, clair à structure prismatique, dépoli (satiné) et opalin. En termes d'éclairagisme, les diffuseurs diffèrent par leur facteur de transmission et donc aussi par leur rendement. Les luminaires en version dépolie et opaline séduisent particulièrement par leur aspect serein et homogène. Les plafonniers encastrables carrés, par exemple, peuvent ainsi prendre l'aspect d'un lanterneau. Les diffuseurs anguleux (vasques) disposent d'éléments latéraux lumineux grâce auxquels ils génèrent une composante lumineuse indirecte qui éclaire discrètement le plafond. Exemples d'applications : locaux administratifs sans écrans, salles de cours, espaces de vente et industrie.

8.3.10 Paralumes

Les paralumes de luminaires se composent d'éléments latéraux et de lamelles transversales métalliques. Selon la forme, les éléments latéraux influent sur la répartition de la lumière et assurent l'anti-éblouissement transversal, tandis que les lamelles servent en premier lieu à l'anti-éblouissement longitudinal. Les paralumes de qualité supérieure sont composés d'éléments en aluminium de forme parabolique, la surface étant anodisée haute brillance ou satinée matte. Des formes spéciales telles que le microparalume à lamelles basse section permettent de construire des luminaires très plats et sont de plus équipées d'un revêtement argenté à réflexion accrue. Les rendements élevés ainsi possibles associés à une limitation exacte de l'éblouissement offrent un extrême confort visuel, par exemple pour les postes de travail sur écran. Les luminances au-dessus de l'angle de rayonnement limite de 65° sont alors réduites à <1000 cd/m2. Cela évite les reflets gênants sur les écrans. Autres domaines d'application : locaux à caractère représentatif tels que salles de conférences, de réunions et de réceptions. Les paralumes miroirs peuvent également – en cas d'agencement asymétrique des sources lumineuses – diffuser une lumière asymétrique et éclairer des surfaces verticales telles que tableaux muraux ou aires de présentation.
Les paralumes simples à surface blanche s'utilisent dans les locaux où les exigences d'éclairagisme sont moins sévères, tels que les couloirs et les aires d'attente.

8.4 MAINTENANCE

Le nettoyage régulier des luminaires prévu par la norme afin de garantir leurs rendements est également judicieux. Souvent, les éclairagismes sont des surfaces optiques de qualité supérieure qu'il convient donc de manipuler avec la plus grande prudence. Éviter les sollicitations mécaniques (essuyer, frotter, etc.) ainsi que l'utilisation de produits nettoyants inadaptés, car cela peut altérer voire détruire les propriétés d'éclairagisme de la surface (voir partie 8.1.7.). Les restes de liquides de nettoyage utilisés peuvent également laisser des auréoles, des traînées, etc. qui influencent alors négativement le guidage de flux. N'hésitez pas à nous demander des informations détaillées sur le nettoyage approprié des luminaires.

8.5 LUMINAIRES SPÉCIAUX ET MODIFICATIONS

Des modèles spéciaux modifiés sur le plan électrotechnique et/ou mécanique ainsi que des peintures spéciales selon les couleurs RAL sont disponibles après vérification de la faisabilité et moyennant un supplément. Les luminaires spéciaux Regiolux sont soumis aux mêmes examens que les luminaires standard.

8.6 HOMOLOGATION, CLASSE D’ISOLATION ET TYPE DE PROTECTION

Tous les luminaires Regiolux sont construits selon les règles reconnues de la technique et entièrement contrôlés sur le plan électrotechnique. Les luminaires sont conçus en série pour 230 V, 50 Hz et une température ambiante de 25° C. Ils sont conformes aux normes et directives européennes, y compris les dispositions ENEC relatives à la sécurité des appareils, à la compatibilité électromagnétique et à l'efficacité énergétique.

La majorité des informations relatives à l'homologation sont présentées de manière généralisée. Une vérification article par article peut se faire sans problèmes.
Le sigle  est le symbole de sécurité européen pour les luminaires. Les règlements d'essai sont définis dans la norme DIN EN 60598. Le sigleDas est attribué en liaison avec le numéro d’identité d’un laboratoire de contrôle européen (VDE = 10). Il atteste que les luminaires sont construits et contrôlés « conformément aux normes », aux termes de la directive basse tension 2006/95/CE.
Marquage pour les plafonds isolés thermiquement. Les luminaires peuvent être directement recouverts de matériau isolant.
Dans les environnements inflammables par la poussière et/ou les fibres, les luminaires doivent porter le symbole  selon la norme EN 60598-2-24 et présenter un type de protection IP50 ou supérieur. Respecter les instructions de montage.
Les luminaires portant le symbole sont destinés au montage sur ou dans des meubles. Leur construction est telle qu’en cas de défaillance du luminaire, les matériaux normalement ou difficilement inflammables aux termes de la norme VDE 0710 partie 14 ne peuvent pas s’enflammer. Respecter les instructions de montage pour exclure toute erreur de montage.
Les luminaires portant le symbole sont destinés au montage sur ou dans des meubles. Leur construction est telle qu’en cas de défaillance du luminaire, les matériaux dont les propriétés d’inflammation aux termes de la norme VDE 0710 partie 14 sont inconnues ne peuvent pas s’enflammer. Respecter les instructions de montage pour exclure toute erreur de montage.
Résistance aux chocs - En tant que classification internationale selon IEC 62262, le code IK décrit la résistance des boîtiers de matériels électriques aux sollicitations mécaniques, notamment aux chocs. Les classes IK correspondent à une énergie d'impact en joules, exprimant la valeur minimale à laquelle le boîtier doit résister.
Code IK énergie d'impact (joules)
00 pas de protection
01 0,15
02 0,20
03 0,35
04 0,50
05 0,70
06 1
07 2
08 5
09 10
  10 20
Les luminaires portant ce symbole sont conformes aux dispositions de la norme EN 60598-1 pour la température indiquée sur le symbole. Les contrôles sont réalisés aux termes des normes CEI 60695-11-5(essai au brûleur-aiguille) et CEI 60695-2-10 (essai au fil incandescent).
Luminaires résistant aux jets de balles selon DIN 18032 partie 3 et VDE 0710 partie 13.
Luminaires parfaitement adaptés au tennis selon DIN 67526.
Le fabricant procède lui-même au marquage par le symbole . Il confirme ainsi la conformité aux directives CE et UE applicables et en assume la responsabilité. La conformité à la « directive basse tension » 2006/95/CE, à la « directive CEM » 2004/108/CE (résistance aux interférences, émission d’interférences) et à l’efficacité énergétique (directives 2005/32/CE et CE 245/2009) sont les conditions indispensables à l’attribution du symbole pour nos produits.
Ce symbole indique que les luminaires conviennent aux postes de travail sur écran selon la norme EN 12464-1. Le nombre de degrés signifie que la luminance périphérique à tous les niveaux du luminaire au-delà de cet angle n’excède pas certaines valeurs limites. La norme prévoit différentes valeurs limites en fonction de la qualité de l'écran et de la visualisation.
Les luminaires correspondent à la valeur limite <= 19 selon la méthode de l'évaluation de l'éblouissement UGR. L'évaluation se base sur les conditions de la pièce dite standard, avec axes de vision perpendiculaires et parallèles au luminaire.  
Prêts pour l'IdO - Les luminaires à pilote DALI ou DALI2 intégré fournissent des données supplémentaires sur l'appareil pour une utilisation dans l'Internet des objets (IdO). La saisie, l'exploitation et le transfert de ces données exigent que l'installation dispose d'une commande appropriée.
Les luminaires sont équipés de la technologie tunable white et permettent, en liaison avec une commande adaptée, une évolution dynamique de la température de couleur et du niveau d'éclairage. Production d'une lumière biologiquement efficace (Human Centric Lighting) en simulant l'évolution de la lumière du jour.
Ces luminaires conviennent parfaitement à une utilisation dans les entreprises de l'industrie alimentaire et des boissons certifiées selon IFS version 6 et/ou BRC Global Standard Food version 6.
L'institut Fraunhofer IPA a testé les émissions de particules et les unités formant colonies (UFC) sur les luminaires marqués de ce symbole, qu'il a certifiés pour l'utilisation en salles blanches.
Les luminaires portant ce symbole ont été mis au point en s'appuyant sur les conclusions tirées des luminaires testés , sans avoir été spécifiquement certifiés par l'institut Fraunhofer IPA.
Scintillement - Les luminaires portant ce symbole ont été soumis à une évaluation spéciale, qui garantit l'absence de scintillement dans certaines plages de fréquences, par exemple les enregistrements de films, l'utilisation de scanners, etc.

 

Les luminaires portant le symbole « Indoor » selon IEC 60417-5957 sont conçus et autorisés uniquement pour une utilisation en intérieur.
Les luminaires de la classe d’isolation I doivent être reliés à un conducteur de protection.
Les luminaires de la classe d’isolation II présentent une double isolation, une borne de mise à la terre n’est pas autorisée.

Les luminaires de la classe d'isolation III sont conçus pour fonctionner sur basse tension de protection < 50V (effective).

 

Premier
indice
Description brève Indication des corps étrangers ne pouvant pas pénétrer dans le boîtier
0 Non protégé Aucune protection spécifique.
1 Protection contre les corps étrangers solides de plus de 50 mm Surface corporelle importante, p. ex. une main (mais pas de mesure de protection contre un contact volontaire); corps étrangers solides.
2 Protection contre les corps étrangers solides de plus de 12 mm Doigt ou similaire jusqu'à une longueur de 80 mm; corps étrangers solides de plus de 12 mm de diamètre.
3 Protection contre les corps étrangers solides de plus de 2,5 mm Outils, fils etc. dont le diamètre ou l’épaisseur dépasse 2,5 mm; corps étrangers solides de plus de 2,5 mm de diamètre.
4 Protection contre les corps étrangers solides de plus de 1 mm Fils ou bandes dont l'épaisseur dépasse 1 mm; corps étrangers dont le diamètre est supérieur à 1 mm.
5 Protection contre les poussières La pénétration de poussière n'est pas totalement évitée, mais la quantité est moindre et n'empêche pas le fonctionnement normal du matériel.
6 Étanchéité aux poussières Aucune pénétration de poussière. 
Deuxième indice Description brève Détails de mesure de protection par le boîtier
0 Non protégé Aucune protection spécifique.
1 Protection contre les gouttes d’eau L’eau qui goutte (gouttes tombant verticalement) ne doit avoir aucun effet néfaste.
2 Protection contre les gouttes d’eau en dessous de 15° Les gouttes tombant verticalement ne doivent avoir aucun effet néfaste lorsque le boîtier est incliné jusqu'à 15° par rapport à sa position d'utilisation conforme aux prescriptions.
3 Protection contre les embruns L’eau vaporisée selon un angle de 60° maximum par rapport à la verticale ne doit avoir aucun effet néfaste.
4 Protection contre les projections d’eau Quelle que soit l'orientation, les projections d'eau sur le boîtier ne doivent avoir aucun effet néfaste.
5 Protection contre les jets d’eau Quelle que soit l'orientation, les projections d'eau sur le boîtier avec une buse ne doivent avoir aucun effet néfaste.
6 Protection contre une mer houleuse L’eau provenant d’une mer houleuse ou de jets à haute pression ne doit pas pénétrer en quantités néfastes dans le boîtier.
7 Protection contre les conséquences d’une immersion La pénétration d'eau en quantités néfastes ne doit pas être possible si le boîtier est immergé dans l'eau sous certaines conditions de pression et de durée.
8 Protection contre l’immersion L’appareil est conçu pour une immersion prolongée dans l’eau; les conditions doivent être indiquées par le fabricant Remarque : Normalement, cela signifie que l’appareil est entièrement étanche; pour certains appareils, cela peut cependant signifier que l’eau pénètre à l’intérieur sans provoquer de détérioration.

 

Regiolux News – always up-to-date